Publié le 31 Mars 2014

Cet article est reposté depuis L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre - O.P.A.

[Bordeaux - 9 avril] Soutien aux 5 prévenu-e-s du D.A.L33

L'affiche pour le rassemblement à télécharcharger, à imprimer, à diffuser... !

Le communiqué en format word

Bordeaux le 31 avril 2014

Communiqué du collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33) et de l'Orchestre Poétique d'Avant-guerre (O.P.A)

Soutien aux cinq prévenu-e-s du Droit Au Logement de Gironde(D.A.L33).

Appel à rassemblement - Mercredi 09 avril 2014 - 13h - Devant le Tribunal de Grande Instance – Parvis des Droit de l’Homme - Bordeaux
***
Le mercredi 09 avril 2014 se tiendra à Bordeaux le procès de l'injustice et de l'acharnement.

Cinq membres du Droit Au Logement (DAL33) comparaîtront devant le tribunal correctionnel. Ils encourent jusqu'à un an de prison et 15 000 euros d'amende chacun-e  pour des faits qu'ils n'ont pas commis.

Ce procès est l'aboutissement d'une répression exacerbée contre les membres de cette association, répression qui prend racine autour d’un article de presse à charge lors de l’occupation d’un immeuble au centre-ville de Bordeaux en juin dernier.

Perquisitions de leurs appartements, saisies de leurs affaires personnelles, deux gardes à vues de 12h, les militant-e-s auront passé un été mouvementé et aujourd’hui, c’est l’inquiétude d’une possible condamnation qui les taraude.

Devant le zèle immodéré des personnes chargé-e-s de l'affaire, face à l'opiniâtreté des pouvoirs publics à sabrer nos forces vives, le C.L.A.P33 et O.P.A tiennent à apporter un soutien indéfectible et inébranlable aux cinq militant-e-s poursuivi-e-s, qui, par leurs actions, s'investissent sans compter auprès des plus défavorisé-e-s.

Entre la C.U.B et Bordeaux, plus de 27000 logements vacants, dont une partie appartient aux municipalités, contemplent du haut de leurs fenêtres vides et cloisonnées une réalité inacceptable.

La réalité d'une pénalisation de la solidarité qui s'abat sur les militant-e-s, mais aussi sur toute personne qui voudrait faire entendre sa voix contre les politiques en cours.

N'importe lequel ou laquelle d'entre nous pourrait demain être à la place d'un des cinq prévenu-e-s du 09 avril.

Si une démocratie s'identifie avant tout par ses forces d'oppositions, que devons nous penser d'un pouvoir qui les étouffe ?

Parce qu'un toit c'est un droit !
Parce que derrière chaque nom se cache une voix qui demande à être entendue !
Parce que toute forme d'abus doit impérativement cesser !

Seul un non lieu est acceptable !

Vous pouvez leur témoigner vos solidarités, par exemple en rejoignant le comité de soutien qui s'est constitué à Bordeaux, en faisant circuler l’appel au rassemblement et/ou en vous y rendant.

Soyons nombreux/euses ce mercredi 09 avril 2014 à 13h - Devant le Tribunal de Grande Instance – Parvis des Droit de l’Homme – Bordeaux.

Merci de faire suivre dans vos réseaux.

Solidairement,

Le collectif Contre Les Abus Policiers & l'Orchestre Poétique d'Avant-guerre (O.P.A)

C.L.A.P33
http://clap33.over-blog.com/

Le blog du D.A.L33
http://dal33.over-blog.com/

Le blog de soutien à m. (membre du C.L.A.P, du D.A.L & d'O.P.A)
http://soutien-m.over-blog.com/

Le comité de soutien aux prévenu-e-s
https://www.facebook.com/pages/Comit%C3%A9-de-soutien-DAL-33/308963959255023

[Bordeaux - 9 avril] Soutien aux 5 prévenu-e-s du D.A.L33

Voir les commentaires

Rédigé par O.P.A

Publié dans #Agenda, #Divers Faits

Publié le 31 Mars 2014

Cet article est reposté depuis coco Magnanville.

Quand Hobo et Caro se donnent la main pour écrire aux prisonniers politiques, leur apporter une touche d'espoir habillée dans ses beaux atours de la poésie engagée, ça donne ceci :

Voir les commentaires

Publié le 29 Mars 2014

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #vidéo, #propagande

Publié le 28 Mars 2014

Arthur "Big Boy" Crudup né en 1905 dans le Mississippi, auteur du célèbre "That's all right Mama", continuera sa carrière de chauffeur de bus  avant de mourir en 1974  sans avoir touché de droit d'auteur ...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues, #musique

Publié le 27 Mars 2014

Publié le 26 Mars 2014

Cet article est reposté depuis L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre - O.P.A.

[Bordeaux - 9 avril] 5 militants du DAL33 devant les tribunaux

Transmis le 25 mars

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous et en pièce jointe au format pdf le communiqué de presse émis par le COMITE DE SOUTIEN aux 5 membres du DAL33 qui passent au tribunal le 9 AVRIL.

Bien cordialement,
Le comité de soutien
Contact Presse 06 28 05 26 74

***
5 militants du Droit Au Logement de Gironde devant les tribunaux

Le lundi 24 Février 2014 s’est créé à Bordeaux le Comité de Soutien aux 5 personnes prévenues du Droit au Logement de Gironde (DAL33).

Au motif d’une prétendue violation de domicile, chacune encourt 1 an de prison et 15 000 euros d’amende.

Le DAL 33 est une association loi 1901, il constitue un des 30 comités actifs en France et réunis en fédération. L’objectif premier de ces comités est d’ « Unir et d’organiser les familles et les individus, mal-logés ou concernés par le problème du logement, pour la défense du droit à un logement décent pour tous » (http://droitaulogement.org/la-charte-du-dal/).

Ces 5 personnes ont été arbitrairement choisies parmi des centaines d’autres à Bordeaux et en France qui s’engagent à porter assistance aux familles sans logement, mal logées ou menacées d’expulsion parce qu’elles se sentent tout simplement concernées et solidaires face à la détresse d’autres êtres humains. Elles n'agissent qu'en conséquence des défaillances de l’État à faire appliquer la loi, par un simple manque de volonté politique.

Le but de ces poursuites est d’effrayer et décourager les initiatives individuelles pour affaiblir, isoler et casser les résistances collectives. La liste est longue des autres mouvements ou formes d’expression qui subissent le même type de répression aujourd’hui.

Le comité dénonce formellement ces poursuites judiciaires, et ne restera pas sans réagir face à cette tentative manifeste de pénaliser la solidarité.

Nous appelons donc à une forte mobilisation aux cotés des 5 prévenu.e.s afin que la solidarité reste encore un droit à défaut d’un devoir.

Nous appelons à un grand rassemblement le jour du procès le mercredi 9 Avril 2014 à partir de 13h devant le Tribunal de Grande Instance, parvis des Droits de l’Homme à Bordeaux.

Nous demandons la relaxe des 5 prévenu.e.s et l’abandon de toute poursuite à leur encontre.

Le comité de soutien aux prévenu.e.s du Dal 33

Contact :
06 28 05 26 74

*
NB : Rappel des faits :

80 personnes se retrouvent à la rue en juillet 2013, sans aucun autre recours que des associations bénévoles.

Le 12 Juillet la police est intervenue pour vider un immeuble vacant, rue Planterose occupé par certaines de ces familles sans logis en détresse avec une femme enceinte et des enfants en bas âge.

Ces personnes ont été expulsées le 16 Juillet suite à une forte médiatisation.

Le 19 Juillet à 7h du matin, 25 policiers ont été mobilisés pour perquisitionner l’appartement de 4 militants du DAL33. Ils ont immédiatement été mis 12h en garde à vue et leurs matériels personnels ont été saisis. A cette occasion, le local mis à disposition du DAL par le syndicat Solidaires a été fracturé. Le 19 septembre, la garde à vue a été renouvelée pour les 4 militants et un 5ème y a été placé pour la première fois.

Extrait de la convocation au tribunal correctionnel de Bordeaux : Il leur est reproché de : « S’être à Bordeaux, entre le 6 mars 2013 et le 12 juillet 2013, en tout cas depuis un temps non couvert par la prescription et sur le territoire national, introduits ou maintenus dans le domicile de Odette L. à l’aide de manœuvres, menace, voies de fait ou de contrainte, en l’espèce en fracturant la porte d’accès, en effectuant le changement de serrures de l’appartement, en y pénétrant pour y installer plusieurs familles étrangères, en imposant la présence de ces dernières dans le domicile, sans le consentement du propriétaire. »

Voir les commentaires

Rédigé par O.P.A

Publié dans #Agenda

Publié le 26 Mars 2014

INTERVIEW - Laurent Alexandre, expert en technologies du futur, analyse le nouveau rôle de Google dans nos vies et dans nos sociétés.

GoogleParu dans leJDD

 

http://cdn2-lejdd.ladmedia.fr/design/lejdd/images/blank.gifSelon Laurent Alexandre, Google est le premier embryon d'intelligence artificielle au monde. (Reuters)

Laurent Alexandre est une personnalité atypique dont l'expertise est écoutée. Chirurgien urologue de formation, diplômé de l'ENA, HEC et Sciences-Po, cofondateur de Doctissimo.fr, il préside désormais la société de séquençage de génome DNA Vision. Ce "cerveau" s'intéresse "aux bouleversements qu'entraîneront pour l'humanité les progrès de la science, de la technomédecine et des biotechnologies". Il y a consacré un essai remarqué intitulé La Mort de la mort dans lequel il affirme que "l'homme qui vivra 1.000 ans est déjà né".

Google est le premier embryon d'intelligence artificielle au monde, selon vous. Pourquoi?
L'objectif des dirigeants de Google est de transformer leur moteur de recherche en intelligence artificielle. Progressivement ils s'en rapprochent. En fait, personne ne l'a vu venir, ni les utilisateurs quotidiens du moteur de recherche, ni ses concurrents. Il a fallu du temps pour que la stratégie des dirigeants de Google soit comprise. Je suis bluffé par la vitesse à laquelle cette société contrôle les industries clés du XXIe siècle.

Expliquez-vous…
Regardez la vague de rachats de start-up et de sociétés auxquels Google procède! En deux ans, cette entreprise a réussi à préempter trois marchés clés. Celui de la lutte contre la mort : elle a créé Calico, une filiale qui a cet objectif fou d'augmenter l'espérance de vie de vingt ans d'ici à 2035. Elle a investi dans le séquençage ADN avec sa filiale 23andMe, mais aussi dans un projet de lentilles intelligentes pour les diabétiques, qui mesurent en temps réel votre glycémie. Parallèlement et en moins d'un an, Google a racheté les huit principales sociétés de robotique. Dont Boston Dynamics, qui crée le chien robot "BigDog" pour l'armée américaine, ou Nest, leader mondial de la domotique et des objets intelligents… Pendant ce temps, sa Google Car, un mélange incroyable de robotique et d'intelligence artificielle, roule seule sur des milliers de kilomètres sur les routes de Californie sans accident. Si en l'an 2000 vous évoquiez l'idée d'une voiture robot autonome, tout le monde riait! En 2025, elle sera démocratisée. Enfin, depuis quelques années, Google débauche les plus grands noms de l'intelligence artificielle. Comme Ray Kurzweil, le "pape" du transhumanisme, qui vient d'être nommé ingénieur en chef du moteur de recherche.

«Google maîtrise toutes les technologies qui sous-tendent le transhumanisme»

Quel est le lien entre l'idéologie "transhumaniste" et Google?
Cette idéologie est née dans les années 1950. Elle considère légitime d'utiliser tous les moyens technologiques et scientifiques pour augmenter les capacités de l'homme – son corps, son cerveau, son ADN – et pour faire reculer la mort. À l'époque, c'était de la science-fiction ; aujourd'hui cela devient concret. Google soutient cette idéologie et maîtrise toutes les technologies qui la sous-tendent : la robotique, l'informatique, les moteurs de recherche et l'intelligence artificielle, les nanobiotechnologies, le séquençage ADN dont le coût a été divisé par 3 millions en dix ans…

Quel est le but de cette croissance tentaculaire?
Une société qui maîtrise l'intelligence artificielle – et Google est la plus avancée sur ce terrain –peut potentiellement entrer dans n'importe quel domaine. Elle le fait d'ailleurs : elle est même présente dans les VTC qui concurrencent les taxis avec Uber, une filiale de Google Ventures! En réalité, Google est beaucoup plus qu'une société informatique. Les principaux acteurs de la robotique viennent de le comprendre ; mais trop tard, Google a déjà racheté les meilleurs d'entre eux à bon prix. Cette stratégie est bluffante… Google a été la première à comprendre la puissance de la révolution des technologies NBIC, cette convergence de quatre vagues (nanotechnologies, bio-ingénierie, informatique et cognitique) qui va construire le XXIe siècle et donner une puissance extraordinaire à la lutte contre la mort. Car ces technologies NBIC constituent en réalité une seule et immense industrie, qui contrôlera toutes les autres.

Aucun concurrent de taille pour ébranler ce géant?
Si les rumeurs assurant qu'Apple débauche les principaux spécialistes de la santé électronique se vérifient, si le projet de montre iWatch consiste bien en un instrument de mesure en continu des variables de santé… alors Apple pourrait peut-être le concurrencer sur l'ensemble des NBIC. Mais il en est encore très, très, très loin.

Qui contrôle Google aujourd'hui?
Personne, en dehors de ses actionnaires. Or il me semble indispensable d'encadrer l'intelligence artificielle au niveau mondial, de poser des garde-fous. Les États-Unis y réfléchissent sérieusement. L'Asie aussi. En Europe? On est largué, on regarde le train passer… Google est une société magnifique. Pourtant, si elle devient leader en matière de lutte contre la mort, d'intelligence artificielle, de robotique, de domotique, de voitures intelligentes, il faudra vraiment réfléchir à la démanteler! Elle pourrait devenir plus puissante que les États.

Le tableau est effrayant… N'est-ce pas trop tard?
Il n'est jamais trop tard. Mais la croissance très rapide des technologies NBIC rend possible ce qui relevait jadis de la science-fiction. La bataille entre le microprocesseur et le neurone a commencé, et l'intelligence artificielle arrive à grands pas. Selon la loi de Moore, la puissance informatique double très rapidement. Le nombre d'opérations réalisées par les plus gros ordinateurs est multiplié par 1.000 tous les dix ans et donc par 1.000.000 en vingt ans. En 1950, un ordinateur effectuait 1.000 opérations par seconde. Aujourd'hui, on atteint 33 millions de milliards d'opérations par seconde. Ce sera 1.000 milliards de milliards en 2029! Autour de 2040 émergeront des machines dotées de la capacité du cerveau humain. Et d'ici à la fin du siècle, elles nous dépasseront en intelligence, ce qui poussera l'homme à vouloir "s'augmenter" par tous les moyens. Imaginez si de tels robots, plus forts que nous, ayant accès à l'intelligence artificielle et à l'impression 3D, connectés et contrôlant Internet, existaient… Leur pouvoir de manipulation serait quasi illimité. Quand "BigDog" aura un fusil d'assaut M16 dans les mains, il vaudra mieux ne pas se promener en forêt !

 

Source : http://delitdepoesie.hautetfort.com/archive/2014/02/10/la-strategie-secrete-de-google-apparait-5295153.html

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #apprentis sorciers

Publié le 25 Mars 2014

Adressée le 5 octobre 1943 à la Gestapo, avenue Foch, Paris

 

Preuves un peu trop lourdes de la dégénérescence humaine,
Il m'est parvenu que de singuliers citoyens français m'ont dénoncé à vous comme n'étant pas du tout au nombre de vos approbateurs.
Je ne puis, messieurs, que confirmer ces propos et ces tristes écrits. Il est très exact que je vous désapprouve d'une désapprobation pour laquelle il n'est point de nom dans aucune des langues que je connaisse (ni même sans doute dans la langue hébraïque que vous me donnez envie d'étudier). Vous êtes des tueurs, messieurs; et j'ajouterai même (c'est un point de vue auquel je tiens beaucoup) que vous êtes des tueurs ridicules. Vous n'êtes pas sans ignorer que je me suis spécialisé dans l'écoute des radios étrangères; j'apprends ainsi de précieux détails sur vos agissements; mais, le propre des criminels étant surtout d'être ignorants, me faudra-t-il perdre du temps à vous signaler les chambres à gaz motorisées que vous faites circuler dans les villes russes? Ou les camps où, avec un art achevé, vous faites mourir des millions d'innocents en Pologne ?
Si je vous écris directement, messieurs, c’est pour remédier au manque de talent de mes dénonciateurs ; cette variété de l'espèce humaine, particulièrement fréquente sous les régimes vertueux, manque de subtilité et de perfection; je suis persuadé qu'elle ne m'a pas dénoncé à vous avec le savoir-faire qui s'impose dans cette profession. Vous avouerai-je qu'il y a dans ce manque d'achèvement quelque chose qui me choque et que je tiens à corriger? Je voudrais, par simple goût du fini, suppléer aux déficiences de ceux qui veulent ma mort.
Je suis las des menaces vagues, des dangers imprécis, des avertissements renouvelés, des inquiétudes non portées à l'extrême. Vous créez, messieurs, un monde tel qu'on ne sait plus s'il ne vaut pas mieux être immédiatement arrêté plutôt que de s'entendre dire chaque matin: « Prends garde à tes regards, prends garde à tes pas, prends garde à tes doigts, à tes épaules, à tes orteils, car tout en toi est fort dangereux!". On veut, messieurs, m'empêcher de faire le moindre pas, car, me dit-on, votre courroux s'étend au-dessus de moi; eh bien! messieurs, non seulement j'ai décidé de continuer à faire des pas, mais encore j'ai décidé de courir.
La Renommée, cette déesse présentement bien florissante, répand par toute la ville que je suis un fou. Sans doute est-ce cela qui vous retient; je voudrais détruire en vous ce scrupule qui m'est profitable; je puis vous assurer: je suis le contraire d'un fou et j'ai une conscience fort exacte de tout ce que je fais. Ce n'est pas être fou que de dire en toute circonstance la vérité; la vérité est toujours bonne à dire, et singulièrement lorsqu'elle est sûre d'être châtiée. La somme de délectation que j'éprouve à vous dire directement: « TUEURS, VOUS ÊTES DES TUEURS » dépasse les délectations que vous aurez à me tuer.
Je voudrais être menacé avec précision. Et d'autre part ce serait mal respecter l'ordre de l'assassinat, qui devient l'ordre coutumier de ces temps, que de contraindre les candidats à mon assassinat à fouiller toute la ville pour me trouver; mon adresse actuelle, messieurs, est ignorée de presque tous; la voici. Venez! Je ne m'en irai pas! Je laisserai même la porte ouverte. Vous m'y trouverez sans fatigue en ces heures très matinales où, jeannots lapins d'un nouveau genre, vous vous plaisez à commencer vos inédits ébats.   
Messieurs, vous aurez été sans doute quelque peu surpris qu'en tête de cette lettre je vous aie nommés: « Preuves un peu trop lourdes de la dégénérescence humaine » ; il est peu probable que les singuliers citoyens français qui vous fréquentent soient à même de vous expliquer le sens de cette appellation; je suis enclin à croire qu'ils ne doivent guère comprendre le français; je dois donc perdre encore un peu de temps à vous préciser que cette appellation m'a été suggérée par la pesanteur bien connue de vos pas et le bruit également très connu de vos bottes.
Vous avez de singuliers arguments, messieurs, pour propager l'idée que votre race est l'excellente: ce sont des arguments de cuir.
Vous ajouterai-je, messieurs, pour me tourner enfin vers cette Allemagne que vous prétendez représenter, que je ressens tous les jours une très grande pitié pour mon frère, le travailleur allemand en uniforme. Vous avez assassiné, messieurs, mon frère, le travailleur allemand; je ne refuse pas, ainsi que vous le voyez, d'être assassiné à côté de lui.

Armand Robin

 

 


Texte inédit du vivant d'Armand Robin

1ère publication in Cahiers des saisons, N° 42, été 1965

 

Armand Robin, 1912-1961, poète méconnu, traducteur hors-norme, essayiste, homme de radio, journaliste... libertaire !

 

source : http://jlmi.eklablog.com/lettre-a-la-gestapo-armand-robin-1943-a4055808

  

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Liberté

Publié le 24 Mars 2014

Cet article est reposté depuis coco Magnanville.

En continuant sur les traces du passé, toujours en hommage au centenaire de la grande guerre : Sous les drapeaux de Roger Colombier .

Voir les commentaires