Publié le 31 Décembre 2013

Epopée du thym de Palestine J'embaumais collines et plaines Nourri de l'éclat de la lumière Et tenais compagnie aux pas des errants Dans le sacré de la terre Tous ces dômes clochers et temples Offrandes pour mille prières Cette pluie soudaine pour mêler...

Lire la suite

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie, #Liberté

Publié le 29 Décembre 2013

La vie s’écoule, la vie s’en­fuit La vie s’écoule, la vie s’en­fuit Les jours défilent au pas de l’ennui Parti des rouges, parti des gris Nos révo­lu­ti­ons sont tra­hies Le tra­vail tue, le tra­vail paie Le temps s’achète au su­per­m­arché Le temps payé...

Lire la suite

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Publié le 27 Décembre 2013

Big Walter Horton (1917 - 1981) Il jouait déjà de l'harmonica à l'âge de cinq ans ...

Lire la suite

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues

Publié le 20 Décembre 2013

Premier groupe de Blues multiracial, 1963 Paul Butterfly Blues Band ...

Lire la suite

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues

Publié le 15 Décembre 2013

Que diriez vous d'une promenade en roulotte sur les sentiers rocailleux d'Irlande ... Le gitan dépeigné Il y avait trois gitans, qui sont venus à notre porte courageux et audacieux un chantait bas et l'autre haut et l'autre chantait comme un gitan dépeigné...

Lire la suite

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Publié le 8 Décembre 2013

Cette semaine, La minéralité expliquée aux cailloux, vous invite à fermer les yeux et à poser vos oreilles contre la Terre ... Nuages de pensées, tissage de fils d’argent Filandreuses racines, chevelure sépulcrale Désert fissuré, sel aux multiples propos...

Lire la suite

Publié le 6 Décembre 2013

Tout, tout, tout va bien ce matin Quand j'étais un petit garçon de cinq ans Ma mère m'a dit que j'allais devenir le meilleur homme vivant Mais maintenant que je suis un homme de 21ans passé Je veux que tu crois en moi chéri Je suis trés drôle Je suis...

Lire la suite

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues

Publié le 3 Décembre 2013

Deux dictions du chef d'œuvre d'Arthur Rimbaud Celle de Léotard n'est elle pas parfumée d'embruns ? Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles Les ayant...

Lire la suite

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie