Articles avec #alternatives tag

Publié le 4 Janvier 2020

à regarder avant le 9 janvier 

Voir les commentaires

Publié le 1 Janvier 2020

Rappelez-vous que le pouvoir des gens d'en-haut dépend de l'obéissance des gens d'en bas. Quand ceux-là cessent d'obéir, les autres n'ont plus de pouvoir.

 

Howard Zinn
 

[LE PRECHEUR ET L'ESCLAVE]

Chaq' soir sortent des prêtres aux cheveux longs
qui t'expliquent c'qui est mal, c'qui est bon,
mais si tu d'mandes quekchose à manger,
ils te répondront d'une voix sucrée:

Tu mang'ras, plaise à Dieu,
dans ce glorieux pays au d'là des cieux
(monte-là d'ssus)
Travaille et prie, et bouffe du foin,
t'auras d'la tarte au ciel quand tu s'ras défunt
(c'est du flan!)


A l'Armée du Salut ils font du bruit,
ils chantent et applaudissent et ils prient
pour avoir ta monnaie dans la timballe
et constater que tu crèves la dalle

Tu mang'ras, plaise à Dieu,
dans ce glorieux pays au d'là des cieux
(monte-là d'ssus)
Travaille et prie, et bouffe du foin,
t'auras d'la tarte au ciel quand tu s'ras défunt
(c'est du flan!)


Quand tu t'bats pour tout' les bonnes choses de la vie,
ils te conseillent d'arrêter tous les conflits,
d'te mettre à genoux devant les patrons
à moins d'aller direct en enfer sinon.

Tu mang'ras, plaise à Dieu,
dans ce glorieux pays au d'là des cieux
(monte-là d'ssus)
Travaille et prie, et bouffe du foin,
t'auras d'la tarte au ciel quand tu s'ras défunt
(c'est du flan!)


Compagnes et compagnons de tous pays, unis,
côte à côte luttons pour la liberté,
la terre entière et ses richesses dans nos mains
nous chant'rons à tous les escrocs ce refrain:

Tu mang'ras, nom de Dieu,
quans tu sauras cuisiner et faire un feu,
coupe du bois, couds un peu,
et tu mang'ras ici-bas, nom de dieu,
(j'veux mon n'veu!)

 

Joe Hill

Voir les commentaires

Publié le 31 Décembre 2019

J'espère que Léo ne m'en voudra pas pour ce détournement ...

 

Voir les commentaires

Publié le 27 Mai 2015

Publié le 23 Mai 2015

Ce village indien plante 111 arbres quand une petite fille naît

111 arbres pour une naissance

Dans un pays qui célèbre la naissance des garçons, ce village indien fait office d’exception. A Piplantri en Inde, lorsqu’une une petite fille naît, une centaine d’arbres sont plantés. Une belle tradition qui célèbre les femmes et participe à la protection de l’environnement.

C’est un oasis de paix dans un pays où les femmes n’ont jamais été autant en danger. Alors que l’Inde est empêtrée dans une véritable épidémie de viols (dernier scandale en date : l’agression sexuelle d’une religieuse de 75 ans) et alors que les mentalités semblent plus que jamais à la traîne, un petit village sort du lot. A Piplantri dans l’Etat du Rajasthan, les femmes sont célébrées et choyées dès le berceau. Mieux, 111 arbres sont plantés aux alentours du village à chaque naissance d’une petite fille. C’est en 2006 que Shyam Sundar Paliwal, alors chef du village, lance cette initiative. Très marqué par le décès de sa fille quelques années plus tôt, l’homme cherche un moyen d’honorer sa mémoire.

111 arbres pour une naissance

Cet homme a donc décidé de planter des arbres à chaque naissance et va même plus loin. En effet, dès qu’une petite fille naît, les habitants du village et ses parents se cotisent pour lui ouvrir un compte en banque auquel elle aura accès à ses 20 ans.

Les habitants de ce village indien donnent 21 000 roupies (soit 314 euros) et les parents 10 000 roupies (soit 150 euros). Les géniteurs signent aussi une déclaration sous serment et s’engagent à fournir une éducation à leur fille et à ne pas la marier avant l’âge légal.

 

 

Une tradition qui fait du bien à l’économie

village-indien  (3)

En six ans, les 8 000 habitants de Piplantri ont planté un quart de million d’arbres. Cette nouvelle tradition a même permis de relancer l’économie. En effet, les villageois prennent soin de leur forêt et ont semé des plantes à l’aloe vera un peu partout pour protéger les arbres des termites. Résultat ? Grâce aux récoltes, ils ont pu créer leur propre ligne de produits médicinaux. Aujourd’hui, beaucoup de personnes vivent de ce commerce. Qui plus est, on considère Piplantri comme un village vert et il a reçu le prix India’s Nirmal Gram pour sa contribution à la protection de l’environnement.

village-indien  (4)

 

Les problèmes de communauté ont totalement disparu. Les habitants de ce village indien  affirment également qu’aucune affaire judiciaire n’a été déplorée depuis au moins sept ans.

village-indien  (5)

Voyant le lien intime entre la santé sociale et  la santé de l’environnement du village, la tradition de Paliwal a créé un véritable avenir durable pour les membres de la communauté.

 

village-indien  (7)

Quand on voit le lien entre les questions sociales et qu’on regarde leurs racines environnementaux, nous pouvons trouver des solutions uniques et incroyables à des problèmes modernes du monde. On ne penserait pas que quelque chose d’aussi insignifiant qu’un arbrisseau puisse changer le monde, mais rappelez-vous, ce jeune arbre deviendra un jour un arbre immense.

Source: thespiritscience   via : conscience et eveil-spirituel

 

Voir les commentaires

Publié le 17 Mars 2015

Cet article est reposté depuis L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre - O.P.A.

Voir les commentaires

Rédigé par O.P.A

Publié dans #Alternatives