Articles avec #hors des sentiers battus tag

Publié le 6 Juillet 2020

comment commencer une telle lettre

écrite sous le coup de l'amertume et de la déception

l'amertume ? 

oui bien sûr, même si je n'ai pas toujours été d'accord avec vous

j'ai toujours apprécier votre recul 

sur les idées toutes faites, la justice expéditive des réseaux sociaux ...

votre combat pour l'indépendance de la justice qui n'est rien d'autre qu'une réflexion sur nous et ce que nous nommons société ...

la déception ? 

De vous voir petit à petit prendre votre robe pour un costume de média

troquer l'appel aux consciences pour l'appel au coeur qu'il me semble vous avoir entendu combattre

dégoutté ? 

oui, ça fait bien longtemps que je le suis, devant toutes les injustices que nos gouvernements successifs accumulent en se réfugiant derrière une économie de marché qui s'effondre pour un virus 

du recul vous n'en avez plus

peut-on être juge et partie ? 

où bien alors votre démission prochaine sera un effet de manche  ?

destiné à mettre un coup de pieds dans la fourmilière ?

Quoiqu'il en soit votre nomination contribue à éroder  l'idée même de l'indépendance de la justice

pour peu que ce mot soit compatible avec démocratie

mais en acceptant ce poste 

vous prenez une lourde responsabilité

votre impact médiatique ne se retournera-t-il pas contre votre for intérieur ?

et celui de ceux qui cèdent aux idées sombres ?

en acceptant ce poste, il me semble que votre jugement d'homme s'est égaré

et que vous ouvrez toutes grandes les portes aux idées brunes contre lesquelles il n'y aura plus d'avocats !

Bon courage à vous

Serge

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le 9 Mai 2020

Vive le onze

Fonçons

Si possible ensemble vers le déconfinement

Vers ce mot qui demain sera synonyme de liberté

Notre société est sous contrôle

Et tout va bien se passer

Alors laissons de coté notre ébauche de réflexion

Oublions le pourquoi

Et fonçons vers nos retrouvailles avec l’égoïsme et la cupidité

Puisque nous ne savons pas faire sans

Puisque la liberté, la vraie nous fait peur

Peut-être parce qu’on nous la cache

« Je me souviens surtout de ces moutons,
Effrayés par la Liberté,
S'en allant voter par millions
Pour l'ordre et la sécurité. »

Chantait Renaud avant de rentrer dans le rang

Alors laissons de coté nos inquiétudes pour le climat

Nos inquiétudes pour une vie qui mérite d’être vie

Tout est sous contrôle

Ne nous inquiétons vraiment pas

L’Amazonie peut continuer de brûler

Comme se perpétue la discrétion des clochards

Hors des périodes estivales

Laissons de coté nos réflexions qui nous ont tous titiller

Durant cette période pendant laquelle la peur et l’isolement

Nous a fait effleurer du doigt à quel point

Nous avons besoin les uns des autres

Nous allons pouvoir enfin continuer de repousser au lendemain

De pouvoir enfin continuer de croire à ceux qui nous font croire

Sans songer que durant quelques semaines nous avons douté

Douter que croire n’est qu’une illusion

Le concret se conjugue au présent

L’amertume au passé

L’espoir au futur

Cet appui sur la touche pause n’engendre-t-il rien d’autre qu’un alibi ?

Un alibi pour une remise en question de notre mode de vie

Peut-être nous faudra-t-il cracher encore plus de sang

Pour comprendre que l’humanité est notre seule bouée

Sur une échelle cosmique

Notre atermoiement ne sera qu’une statistique

Quand une prise de conscience collective sera une étincelle

Une véritable étincelle

Alors fonçons vers ce déconfinement

Mais c’est bien dommage …

Voir les commentaires

Publié le 9 Mai 2020

pour ceux qui veulent vraiment se déconfiner, Adrien nous a concocté un programme de rêve ...

c'est ici : 

Voir les commentaires

Publié le 4 Avril 2020

Partage d'une saine réflexion ...

 

 

Voir les commentaires

Publié le 1 Février 2020

Teaser du deuxième volet d'Olivier Azam et Daniel Mermet consacré à Howard Zinn ...

plus d'infos :  ici

 

 

 

L'histoire est instructive. Et ce que cela suggère aux gens, c'est que même s'ils font de petites choses, s'ils marchent sur la ligne de piquetage, s'ils se joignent à une veillée, s'ils écrivent une lettre à leur journal local. Tout ce qu'ils font, si petit soit-il, fait partie d'un flux d'énergie beaucoup plus important. Et quand suffisamment de gens font assez de choses, si petites soient-elles, le changement a lieu.

HOWARD ZINN, entretien, Raw Story , 9 septembre 2005

Voir les commentaires

Publié le 4 Janvier 2020

à regarder avant le 9 janvier 

Voir les commentaires

Publié le 1 Janvier 2020

Rappelez-vous que le pouvoir des gens d'en-haut dépend de l'obéissance des gens d'en bas. Quand ceux-là cessent d'obéir, les autres n'ont plus de pouvoir.

 

Howard Zinn
 

[LE PRECHEUR ET L'ESCLAVE]

Chaq' soir sortent des prêtres aux cheveux longs
qui t'expliquent c'qui est mal, c'qui est bon,
mais si tu d'mandes quekchose à manger,
ils te répondront d'une voix sucrée:

Tu mang'ras, plaise à Dieu,
dans ce glorieux pays au d'là des cieux
(monte-là d'ssus)
Travaille et prie, et bouffe du foin,
t'auras d'la tarte au ciel quand tu s'ras défunt
(c'est du flan!)


A l'Armée du Salut ils font du bruit,
ils chantent et applaudissent et ils prient
pour avoir ta monnaie dans la timballe
et constater que tu crèves la dalle

Tu mang'ras, plaise à Dieu,
dans ce glorieux pays au d'là des cieux
(monte-là d'ssus)
Travaille et prie, et bouffe du foin,
t'auras d'la tarte au ciel quand tu s'ras défunt
(c'est du flan!)


Quand tu t'bats pour tout' les bonnes choses de la vie,
ils te conseillent d'arrêter tous les conflits,
d'te mettre à genoux devant les patrons
à moins d'aller direct en enfer sinon.

Tu mang'ras, plaise à Dieu,
dans ce glorieux pays au d'là des cieux
(monte-là d'ssus)
Travaille et prie, et bouffe du foin,
t'auras d'la tarte au ciel quand tu s'ras défunt
(c'est du flan!)


Compagnes et compagnons de tous pays, unis,
côte à côte luttons pour la liberté,
la terre entière et ses richesses dans nos mains
nous chant'rons à tous les escrocs ce refrain:

Tu mang'ras, nom de Dieu,
quans tu sauras cuisiner et faire un feu,
coupe du bois, couds un peu,
et tu mang'ras ici-bas, nom de dieu,
(j'veux mon n'veu!)

 

Joe Hill

Voir les commentaires

Publié le 31 Décembre 2019

J'espère que Léo ne m'en voudra pas pour ce détournement ...

 

Voir les commentaires

Publié le 25 Décembre 2018

Pour une fois que Google traduit correctement ...

le début des paroles est dans la description de la vidéo

 

 

Voir les commentaires

Publié le 1 Décembre 2018

Petite piqûre de rappel à l'initiative  des  Mutins de Pangée ...

 

 

Voir les commentaires