Sunday music

Publié le 8 Septembre 2013

Quatre versions de Spancil Hill , traditionnel Irlandais et hymne aux migrants ...

Hier soir alors que j'étais allongé, rêvant des beaux jours passés
Mon esprit s'égara, je m'envolai jusqu'en Irlande
Je fus pris à bord d'une vision et la suivit avec le vent
Jusqu'à ce que par la suite je jette l'ancre à la croix de Spancill Hill

C'était le 23 Juin, le jour précédent la foire
Où les fils, les filles et les amis de l'Irlande se rassemblaient
Les jeunes, les vieux, les courageux, les hardis venaient remplir leur devoir
A la paroisse de Cluney, à un mile de Spancill Hill

Je vins voir mes voisins pour avoir de leurs nouvelles
Tous les vieux étaient morts, les jeunes devenant malades
Je rencontrai Quigley, le tailleur, il est toujours aussi hardi
C'est sûr, il avait l'habitude de raccomoder mes culottes quand j'habitais à Spancill Hill


Je rendis une visite hâtive à mon premier et seul amour
Elle a le visage clair comme le lys et est aussi douce qu'une colombe
Elle me prit dans ses bras en disant "Johnny je t'aime toujours"
C'était Meg la fille du fermier et la fierté de Spancill Hill
C'était Meg la fille du fermier et la fierté de Spancill Hill

Michael Considine

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Commenter cet article
F
Difficile de choisir entre les 4 interprétations qui ont chacune leur raison d'être. Alors s'il faut choisir, je choisirai la vidéo des Dubliners.
Bonne journée pluvieuse Serge. Bisous mélodieux
Répondre
H
Bonjour Caro

ravi que ça te plaise.
belle idée de remix

Bises
Serge
H
Bonjour Fanfan

Pluie et folk irlandais ... un beau cocktail !

Bises musicales

Serge
C
Bonjour Serge,

C'est vrai que toutes les versions que tu as choisies sont sympa . J'aime bien Christy Moore en particulier puis la fin de la version des Corrs avec les violons (peut-être pouvons-nous faire un remix des 2 ?)
Bises et merci pour cet oxygène tout irlandais

caro