Publié le 3 Janvier 2014

Willie J Foster ( 1921 - 2001) surnommé The godfather of Blues, achète pour 25 cents son premier harmonica, il n'a pas encore 8 ans ...

 

“je suis le blues du bout de mes pieds jusqu’à la pointe des cheveux sur ma tête. Je suis né dans le blues, élevé dans le blues et je vis le blues”.

 

 

 

Greenville, sa ville natale

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues

Publié le 2 Janvier 2014

Cette semaine, La minéralité expliquée aux cailloux apporte son soutien et sa solidarité fraternelle à Georges Ibrahim Abdallah ...

Elle avait mérité

de se consumer enfin sur ses terres

au milieu des figuiers parfumés

et des jasmins de la patience

qui attendaient son retour

comme on attend

celui du feu prodigue.

La suite : ici

La minéralité expliquée aux cailloux

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie, #Liberté

Publié le 2 Janvier 2014

chronologie ...

 

 

LE JUGE ACCORDE LA LIBERATION DE COMPASSION A LYNNE

31 décembre 2013

DE NEW YORK TIMES:

Juge ordonne la libération de mourir Avocat

Par BENJAMIN Poignée
31 Décembre, 2013
Un juge fédéral de Manhattan a ordonné une "libération de compassion", le mardi pour Lynne F. Stewart, l'ancien avocat de la défense reconnu coupable d'aider le terrorisme qui est en train de mourir d'un cancer dans une prison fédérale du Texas.

Mme Stewart, 74 ans, qui a été condamné en 2005, a demandé la libération en 2013 en vertu d'un Bureau de programme des prisons pour les détenus malades en phase terminale, mais l'a fait sans le soutien du bureau. Le juge, John G. Koeltl de la Cour de district des États-Unis, a rejeté la demande en Août, mais a indiqué qu'il serait favorable à une telle action si le Bureau des prisons se fait une telle motion.

La demande au juge Koeltl mardi est venu du directeur du Bureau des prisons à travers le bureau de Preet Bharara, le procureur des États-Unis pour le district sud de New York. Le dépôt a déclaré Mme Stewart qualifié pour la libération de compassion parce qu'elle avait un diagnostic d'un terminal, d'une maladie incurable avec une espérance de vie de moins de 18 mois et en raison du risque relativement limité de la récidive et de danger pour la communauté si elle était libérée.

«Condition médicale borne de la défenderesse et l'espérance de vie très limitée constituent des raisons extraordinaires et impérieuses qui justifient la réduction demandée" à peine de temps passé, l'ordonnance du juge.

Mme Stewart est de vivre avec son fils, un avocat, à Brooklyn.

Mme Stewart est surtout connu pour sa défense du Cheikh Omar Abdel Rahman, le religieux égyptien aveugle qui a été condamné en 1995 d'avoir comploté pour faire sauter les sites d'intérêt à New York City. Elle a ensuite été jugé et reconnu coupable de trafic de messages de M. Abdel Rahman en prison pour ses partisans violents en Egypte, et a été condamné à 10 ans de prison. Elle a été au service de sa peine à la Federal Medical Center Carswell, à Fort Worth.

Mme Stewart a été constaté en 2005 d'avoir un cancer du sein, en 2012, les médecins ont déterminé que son cancer s'était propagé à ses poumons, le système lymphatique et les os, un dépôt au tribunal spectacles.

Son avocat, Jill R. Shellow, a déclaré plus tôt mardi, avant la décision de la juge, qu'elle avait informé son client de la demande du gouvernement, et que Mme Stewart a hâte d'être avec sa famille.

"Il restaure ma foi dans le ministère de la Justice à faire la bonne chose», a déclaré Mme Shellow. Plus tard, après que le juge a rendu son ordonnance Koeltl, Mme Shellow ajouté, "l'exercice par le juge de la miséricorde sur la Saint-Sylvestre montre sa compassion pour Lynne et la profondeur de son engagement de voir que justice soit faite."

Mme Stewart, en 12 pages lettre manuscrite au juge pendant l'été, a dit qu'elle ne voulait pas mourir en prison ", un lieu étrange et sans amour», comme elle disait. «Je veux être là où tout est familier - en un mot, à la maison."

L'ordonnance du juge Koeltl dit que Mme Stewart est libérée "dès que son état de santé le permet, le plan de libération est mis en œuvre, et les arrangements de voyage peut être fait."

Mme Shellow dit Mme Stewart pourrait être libéré dès mardi soir, et sera accueillie par son mari.

 

 

 

Message de Lynne

31 décembre 2013 31/12/12 15:24

 

Mes chers amis: Eh bien, l'impossible prend un peu plus longtemps!!!!!!!! Nous avons appris ce matin que le bureau du procureur des États-Unis a fait la proposition de ma libération de compassion et que l'ordonnance était sur le bureau du juge Koeltl. Depuis le dernier tour de table, il a déclaré à la Cour qu'il serait traiter "favorable", nous sommes maintenant juste attendons avec impatience. La chose merveilleuse est que Ralph est ici à Fort Worth pour une visite et me ramener à New York avec lui. Nous ne savons pas quand, mais les règles d'indiquer que le directeur a 2 jours pour me laisser aller après, il reçoit l'ordre de sorte qu'il pourrait être dès vendredi ou quelques jours plus. Quoi qu'il en soit, je ne peux pas m'arrêter de pleurer des larmes de joie! Je ne peux pas m'empêcher de penser à toutes les personnes merveilleuses à travers le monde qui ont fait cela se produise .. vous savez parce que chacun d'entre vous a joué un rôle essentiel. Ma fille Z est déjà la queue Sloan Kettering et nous devrons voir si il ya une qualification de probation attaché à l'ordre et comment il va me toucher. Après que Ralph va commencer à faire des arrangements pour louer Yankee Stadium pour la Welcome Home ... Smile Donc, si cela vous arrive avant minuit ce soir élever un verre de champagne à la joie de nous tous que la vieille fille est DEHORS!

Amour Lutte,

Lynne

 

 

 

 

 

1er janvier 2014 : Lynne arrive à New York!

 

 

Lynne Stewart LIBRE !

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Liberté

Publié le 1 Janvier 2014

 

 

 

Meilleurs voeux à tout les Utopistes

Et des pensées solidaires et fraternelles pour ceux qui souffrent

ou qui croupissent en taule

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Liberté

Publié le 31 Décembre 2013


 

 

Epopée du thym de Palestine

 

 

J'embaumais collines et plaines
Nourri de l'éclat de la lumière
Et tenais compagnie aux pas des errants
Dans le sacré de la terre
Tous ces dômes clochers et temples
Offrandes pour mille prières

Cette pluie soudaine pour mêler
Mes fragraances à l'endurance des pierres
Toujours aux aguets des fissures béantes
Les roches retenant mes chutes
Au crépuscule des siècles qui se couchent
Dans la fosse de l'Histoire

Je t'aimais rumeur de la mer si près
Qui consolait me frémissements
Alliés aux flûtes bercées par les oliviers solaires
Ils sont venus de nuit avec leurs chars
Reptiles aux chenilles aiguisées raser mes brins
Piliers du songe bâti comme une rivière

Et je n'oublie pas la course du vent
Pour éteindre vos torches sans génie
Dans la farine les fusées dans la cuisine
Quand les lits sont éventrés sur les corps
Endormis les seuil souillés par l'infamie

Comment ne pas vous voir chauves-souris
Dans la cécité de la nuit
Bottes conquérantes qui marchent sur mes étés
Lavés de citronniers séculaires
Comment ne pas vous reconnaître corbeaux
Dans les drones sans cerveaux

Et l'hiver couvert par les pleurs des sirènes
Les maisons comme des tombes sans sépultures
Parmi les cris sombres parmi les décombres
Je consolais les étoiles réveillées en sursaut
Affolées par les traînées de vos poudres
Mes feuilles tendres martyres de vos incendiaires

Je vous le dis le thym c'est pour parfumer
Le pain à l'huile d'olive pétri de mes feux
Non pour allumer les brasiers
Ni le romarin compagnon de mes cyprès
Ni l'eau détournée de sa source
Ne pardonneront à votre mémoire ses trous

Je vous le dis le thym c'est pour les chemins
Augustes et fiers non pour les vautours
Le thym c'est pour le repos des oiseaux
Libérés de leur peur et de leur détresse
Non pour affamer les arbres et les nids
Non pour punir les mères et leurs berceaux

Je vous défie hyènes et vous casques
Le thym même cerne par le Mur
Percera la mer le ciel et la terre
Tant d'armées pour une herbe
Ne pourront empêcher mes arômes
D'être dédiés aux humains à bras ouverts

 

Tahar Bekri

Publié dans  Salam Gaza - carnets. Editions Elyzad, Tunis. 2010

 

 

 

Epopée du thym de Palestine

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie, #Liberté

Publié le 30 Décembre 2013

Publié le 29 Décembre 2013

La vie s’écoule, la vie s’en­fuit

La vie s’écoule, la vie s’en­fuit

Les jours défilent au pas de l’ennui

Parti des rouges, parti des gris

Nos révo­lu­ti­ons sont tra­hies

Le tra­vail tue, le tra­vail paie

Le temps s’achète au su­per­m­arché

Le temps payé ne re­vi­ent plus

La jeu­nesse meurt de temps perdu

Les yeux faits pour l’amour d’aimer

Sont le re­flet d’un monde d’ob­jets.

Sans rêve et sans réalité

Aux ima­ges nous som­mes con­damnés

Les fu­sillés, les affamés

Vi­en­nent vers nous du fond du passé

Rien n’a changé mais tout com­mence

Et va mûrir dans la vio­lence

Brûlez, re­pai­res de curés,

Nids de mar­chands, de po­li­ciers

Au vent qui sème la tempête

Se récol­tent les jours de fête

Les fu­sils sur nous dirigés

Cont­re les chefs vont se re­tour­ner

Plus de di­ri­ge­ants, plus d’État

Pour pro­fi­ter de nos com­bats

Raoul Van­ei­gem

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Publié le 27 Décembre 2013

Big Walter Horton (1917 - 1981)

Il jouait déjà de l'harmonica à l'âge de cinq ans ...

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues

Publié le 20 Décembre 2013

Premier groupe de Blues multiracial, 1963 Paul Butterfly Blues Band ...

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues

Publié le 15 Décembre 2013

Que diriez vous d'une promenade en roulotte sur les sentiers rocailleux d'Irlande ...

Le gitan dépeigné

Il y avait trois gitans, qui sont venus à notre porte
courageux et audacieux
un chantait bas et l'autre haut
et l'autre chantait comme un gitan dépeigné

et madame a monté les escalier
et s'est mis un robe de cuir
on écouta un cri à la porte
"Elle est allé avec un gitans dépeigné"

Tard la nuit retourna le comte
et demanda où était son épouse
le servant lui répondit
"Elle est partit avec un gitan dépeigné"

"Selle-moi mon cheval blanc comme la neige
puisque mon grand cheval n'est pas assez rapide
et vais chercher mon épouse, jusqu'à ce que je la trouve
Elle est partit avec un gitan dépeigné"

Il est allé sur son cheval à l'est et à l'ouest
au nord et au sud
jusqu'à ce qu'il arrive dans une vaste plaine
là il a repéré son épouse

"Comment est-ce que tu a pu abandonner ton lit de plume d'oie?
avec les couvertures si magnifiquement décorés
Comment as tu pu abandonner ton époux á peine marié?
pour un gitan dépeigné?"

"Que m'importe mon lit de plume d'oie
avec les couvertures si magnifiquement décorés
Cette nuit je serai sur une vaste plaine
dans les bras d'un gitan dépeigné"

"Comment as tu pu abandonner ta maison et tes terres?
Comment as tu pu abandonner ton or?
Comment as tu pu abandonner ton époux á peine marié
pour un gitan dépeigné?"

"Que m'importe ma maison et mes terres?
Que m'importe l'or?
Je préfère un baiser des lèvres jaunes d'un gitan
Je suis partie avec un gitan dépeigné"

Je suis partie avec un gitan dépeigné

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique