Publié le 22 Mai 2016

Paroles Jean Pierre Elkabach, musique Manuel Valls

Merci M

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Publié le 1 Mai 2016

Le "vivre ensemble" que nous imposent ceux qui veulent diviser pour mieux régner me travaille le transit intestinal

Mais le vrai partage et la vrai solidarité me donne le rythme ...

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Publié le 26 Avril 2016

 

 

Le vin de tes veines

 

le vin de tes veines

éblouit ma sieste

À ton premier geste

la terre tourne dans mon sang

Je te couvre d’un amour agreste

grand comme un champ de céréales

où en vain des armées nocturnes

tirent des rafales

sans jamais blesser ton visage

qui est une étoile pure bercée par les vents du sud.

 

 

André Laude (1936-1995) – Un temps à s’ouvrir les veines (1979)

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie, #musique

Publié le 25 Avril 2016

 

 

Le sang
 
n'a plus rien d'un mystère
il se vend, se loue,
se vole, se rend,
se verse, se boit,
s'urine, se décolore,
il n'a plus de valeur,
il n'unit plus, ne retient plus,
ne coagule plus,
n'a plus ce goût de fer,
on fait pour l'absorber
tout un cirque souvent
le sang
n'a plus rien d'un mystère
 
Rosa Chàvez
 
(traduction Laurent Buisset)
 
 
 
D'origine maya K’iche par son père et Kaqchiquel par sa mère, Rosa Chávez est née à San Andrés Itzapa, au Guatemala, en 1980. Membre du collectif Caja Lúdica, elle travaille à faciliter la sensibilisation à la création artistique des adolescents et enfants des zones les plus marginales et rurales du pays. Son œuvre comporte déjà plusieurs recueils publiés par des maisons d'édition guatémaltèques, parmi lesquels Casa Solitaria en 2005 et Quitapenas en 2010.
 
Source :

 

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie

Publié le 21 Février 2016

 

 

People Have The Power 
(Le Peuple A Le Pouvoir)
 

Je rêvais dans mon rêve
D'un aspect brillant et juste
Et mon sommeil fut rompu
Mais mon rêve demeurait là
Dans la forme de vallées rayonnantes
Où l'air pur est reconnu
Et mes sens éveillés
Je me suis réveillé au cri
Que le peuple/ a le pouvoir
De racheter/ l'oeuvre des imbéciles
Sur les doux/ les pluies de grâce
C'est décrété / le peuple règne
 

 (Refrain:)
Le peuple a le pouvoir
Le peuple a le pouvoir
Le peuple a le pouvoir
Le peuple a le pouvoir
 


Les aspects vengeurs deviennent suspects
Et se courbant comme pour entendre
Et les armées ont cessé d'avancer
Parce que le peuple a décroché leurs oreilles
Et les bergers et les soldats
Reposent sous les étoiles
Échangent leurs visions
Et déposent les armes
Dans les déchets / dans la poussière
Dans la forme des / vallées rayonnantes
Où l'air pur / reconnu
Et mes sens/ éveillés
Je me suis réveillé / au cri que
 

 (Refrain)
 


Là où furent les déserts
J'ai vu des fontaines
Comme la crème les eaux s'élever
Et nous avons flâné ensemble
Sans personne pour rire ou critiquer
Et le léopard
Et l'agneau
Dorment ensemble sincèrement liés
J'espérais dans mon espoir
Me rappeler ce que j'avais trouvé
Je rêvais dans mon rêve
Dieu sait/ d'une vue plus pure
Me livrant à mon sommeil
J'ai réalisé ce rêve pour toi
 

 (Refrain)
 


Le pouvoir de rêver / de décider
D'arracher le pouvoir des mains des imbéciles
C'est décrété le peuple règne
C'est décrété le peuple règne
ÉCOUTEZ
Je crois que tout ce dont nous rêvons
Peut se réaliser par notre union
Nous pouvons transformer le monde
Nous pouvons changer la course de la Terre
Nous avons le pouvoir
Le peuple a le pouvoir...


Patti Smith

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique