je suis chez moi chez moi en Palestine

Publié le 5 Juin 2013

" Ne croyez pas surtout surtout n'allez pas croire
Que j'oublie Nuremberg et que j'oublie Dachau
Mais là je suis chez moi chez moi dans ma mémoire
Dans ce Moyen-Orient où l'intrus est de trop

Ne croyez pas surtout surtout n'allez pas croire
Que j'oublie Varsovie devenant Polonaise
Ni les trains qui drainaient la mort au crématoire
Mes frères par millions hurlant dans la fournaise

Ne croyez pas surtout surtout n'allez pas croire
Que j'appelle à la haine en saluant nos tanks
Je n'oublierai jamais dans la Nuit le Brouillard
Le regard angoissé de ma sœur Anne Frank

Mais là je suis chez moi chez moi en Palestine
Chez moi parce qu'Arabe Arabe à en mourir
Arabe dans les yeux Arabe en ma poitrine
De Damas en danger à notre El-Djazaïr ".

Malek Haddad, extrait du poème " Je suis chez moi en Palestine ", publié le 3 juin 1967 dans " An-Nasr ".

je suis chez moi chez moi en Palestine

Rédigé par hobo-lullaby

Commenter cet article
F
Un moment superbe d'humanité et de vérité. Bisous
Répondre
H
Bonjour Fanfan

La paix sera un jour chez elle en Palestine, car on ne construit pas la vie avec la mort.

Bises
Serge
C
c'est superbement bien dit!
et c'est le reflet de ce que le monde entier devrait dire!
"tu es chez toi en Palestine"
Répondre
H
Bonjour Candide

Les hommes ne sont-ils pas chez eux sur terre ?

Besos
C
Bonsoir Serge,

Une belle découverte, c'est fort et beau et on comprend bien alors pourquoi l'auteur se sent chez lui en Palestine.
Ce soir l'orage arrive, comme sur nos têtes les nuages amoncellent leur masse brune, le temps semble alors se convertir à l'ambiance morbide de cette société qui se cherche et ne fait rien pour trouver le chemin de la dignité.

Bisous du soir

caro
Répondre
H
Bonjour Caro

Tu as raison, l'ombre noire des corbeaux plane sur toutes les plaines du monde ces derniers temps. Heureusement que la poésie, entre autre, est la pour nous faire lever les yeux !

Bises
Serge