L'oud de Gaza

Publié le 26 Décembre 2012





L’oud de Gaza
 
 
 
Lorsque les prédateurs inhumains assiègent la ville
L’oud de Gaza prend les sonorités du violon de Varsovie
Berçant les rêves égorgés des enfants aux yeux bouclés d’espoir
Dont les pleurs se déversent au travers des serrures infâmes
 
Cachés dans les gravats, tapis dans les égouts
Une mélodie de sang implore un ciel aux horizons amputés
L’amour osera-t-il encore féconder cette terre aride
Brûlée par notre indifférence aux oreilles stériles ?
 
Saccageant leur berceau, les dieux arrachent l’ombilic minéral
Qui unissait le dattier aux doigts de lumière et le mont des oliviers
Servis par la bête immonde et leurs prêtres éteigneurs d’étoiles
Ils ensemencent de haine les cœurs purs de la chair de leur chair
 
Mais il est une brindille qui pousse dans les regards
Un filament qui vibre au plus profond des hommes
Héritage millénaire par la terre engendré
Qui irrigue d’amour et de paix les âmes libérées
 
 
Ce chromosome universel est une arme invincible
L’humanité des hommes doit être ravivée
Les enfants de Gaza doivent être épargnés
Pour ceux de Varsovie qui en ont réchappé
 
 
Hobo-Lullaby









  
 
 

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie

Commenter cet article
A
<br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bonjour Serge,<br /> <br /> <br /> très ému et admiratif par tes écits, ça bouscule et comme je n'ai pas de jolis mots comme tes camarades, je te mets une image <br /> <br /> <br /> Amicalement<br />
Répondre
H
<br /> <br /> Merci Adam<br /> <br /> <br /> Une image parle autant que les mots. On a vraiment envie de les découper ces p.. de pointillés !<br /> <br /> <br /> @+<br /> <br /> <br /> amitiés<br /> <br /> <br /> Serge<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Tu as raison , Serge, le combat juste contre les iniquités doit se poursuivre dans une ambiance , malgré tout, pleine d'optimisme!<br /> <br /> <br /> Merci d'apprécier mes poèmes que tu as lus.<br />
Répondre
H
<br /> <br /> Merci à toi Mokhtar,  à bientôt<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> Serge<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Quelle  belle et poignante Ode dédiée aux enfants de Gaza réduits à la misère avant que d'être tués, et si bien chantée par l'oud de Gaza que tu partages en cette sublime vidéo.<br /> <br /> <br /> J'aime lire : "L'oud de Gaza prend les sonorités du violon de Varsovie". Ce vers à lui tout seul traduit ce que je ressens chaque fois que je pense et me révolte contre le sort réservé<br /> au peuple de Gaza par les colonisateurs sionistes.<br /> <br /> <br /> J'ai pleuré lorsque j'ai découvert en son temps ce qu'était le ghetto de Varsovie et je pleure aujourd'hui en voyant que leurs survivants et leurs enfants reproduisent les crimes nazis, conforté<br /> qu'ils sont par le silence et la complaisance de la communauté internationale.<br /> <br /> <br /> Les deux dernières strophes de ton poème chantent magnifiquement l'espoir d'une façon si subtile et si douce que je me prends à croire que tu vas être écouté et qu'à nouveau le "filament qui<br /> vibre au plus profond des hommes" va réveiller ceux qui ont échappé à Varsovie pour qu'enfants les enfants de Gaza puissent vivre et s'épanouir ENFIN.<br /> <br /> <br /> Merci à toi Serge. Ton talent de poète me touche. Merci aussi pour cette vidéo si parlante en compagnie d'une musique divinement belle.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse<br />
Répondre
H
<br /> <br /> Bonsoir Fanfan<br /> <br /> <br /> Merci pour tes compliments qui me touchent beaucoup. Si la poèsie a pour rôle de rapprocher les humains, elle est souvent obligée de crier !  Il ne faut plus jamais entendre ce "nous ne<br /> savions pas" qui rend complice des criminels, parce que l'homme est fait pour vivre tout simplement !<br /> <br /> <br /> Moi aussi je t'embrasse<br /> <br /> <br /> Serge<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Serge, j'ai bien aimé ce parallèle que tu établis entre Ghaza et Varsovie afin que les sonistes belliqueux se réveillent de leur "amnésie" et se disent qu'au fond, ils ne font qe reproduire les<br /> crimes nazis! Dans mon blog, j'ai un poèmes "Exil" qui parle des enfants palestiniens nés loin de leur patrie.<br /> <br /> <br /> Il y a un autre poète tunisien qui s'appelle Tahar Bekri; il a écrit un recueil qui s'intitule "Salam Ghaza". Tu peux voir quelques-uns de ses poèmes dans son site:<br /> <br /> <br /> http://tahar.bekri.free.fr/<br />
Répondre
H
<br /> <br /> Mokhtar, à mon tour de te souhaiter la bienvenue ici.<br /> <br /> <br /> Je doute que les sionistes changent d'avis comme cela, ils ne le feront que sous la pression du peuple. Il y a des pacifistes en Israel, ce sont aussi eux que nous devons aider, car les clés de<br /> la paix se trouvent dans leur succès à convaincre le peuple d'Israel. En denonçant ces crimes en Europe et aux états unis, peut être arriverons nous à ce que nos gouvernements facent<br /> également pression. La poèsie à plus que jamais un rôle à jouer.<br /> <br /> <br /> Ton site regorge de perles parfumées d'épices et  de jasmin. J'ai beaucoup aimé "Exil" et "Amnésie sioniste". Tu as peint une très belle "nature morte à Wounded Knee", Et jai un faible pour<br /> la mélodie de "Symphonie de l'errance" dont les mots me parlent. Je pense qu'il en sera de même pour ceux que je n'ai pas encore lu.<br /> <br /> <br /> Merci pour le lien vers Tahar Bekri que je découvre. son Salam sur Gaza est une pure merveille !<br /> <br /> <br /> à bientôt<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> Serge<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> Bonjour Serge,<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ouf!! très fort, très poignant, magnifique <br /> <br /> <br /> Ecrit avec tes tripes, la meilleure encre en effet.<br /> <br /> <br /> Tu as semé en chacun de tes lecteurs les brindilles au fond des yeux, tu ne dois en avoir aucun doute.<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse, bonne journée<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> caro<br />
Répondre
H
<br /> <br /> Merci mon amie<br /> <br /> <br /> Comme dirait André Chenet, la poèsie est faite pour hurler les silences.<br /> <br /> <br /> J'ajouterai aussi pour réveiller l'humanité qui sommeille en chacun de nous<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> Serge<br /> <br /> <br /> <br />