Dans les Maquis de la Poèsie

Publié le 24 Juin 2012

Le N°5 de La Voix des Autres est sorti depuis le mois de mars.

maquis-poesie.jpg

 

 Vous trouverez le sommaire et des extraits ainsi qu'un lien pour vous le procurer ici :

http://poesiedanger.blogspot.fr/2012/04/extraits-du-n5-de-la-voix-des-autres.html

 

Dans le cahier consacré à Angye Gaona, vous trouverez un recit poignant de son emprisonnement :

"La plupart des prisons du monde sont faites pour dégrader millimètre par millimètre la dignité des êtres qui s'y trouvent"

La poète Colombienne, toujours en attente de jugement répond également aux questions de Chistina Castello.

Il ressort de cette interview une force et une sérénité que l'on ne rencontre que chez les êtres d'exception.

"Parce que je sais que révolutionner notre relation avec le monde et retrouver l'autre dans sa dimension de générosité est à notre portée. Parce qu'ainsi, nous atteindrons le bonheur que signifie de travailler pour la joie et le plaisir de tous"

"Parce que je suis innocente la poèsie ne m'abandonne pas"

Il y a du Léonard Peltier et du Nazim Hikmet chez cette femme qui fait parler les volcans :

 

"Les questions retentissent,

claquements dans les tympans officiels.

S’éveillent les noms harcelés,

les écartelés sans sépulture,

occultés sous la fange impunie.

Les noms se raniment dans les voix ;

les murs des prisons peuvent s’effondrer,

les trônes peuvent être pris,

les frontières se diluent,

si on invoque ces noms.

Aucune arme, aucun affront, rien,

ne devra répliquer à ces noms calcinants."

 

Angye Gaona

Extrait du poème Le volcan parle

Traduction française de Pedro Vianna

 

 

Dans ce numéro, André Chenet vous fera découvrir un loup blanc qui voit loin, très loin ...

Kader Rabia vous offrira ses traductions d'un choix de poèmes de Mahmoud Darwich...

Il vous offira un verre de vin du Bled ...

Rodrigo Verdugo Pizarro viendra du Chili faire quelques annonces ...

Chistina Castello vous peindra une poèsie en forme de U ...

Vous découvrirez bien d'autres poètes  dans cette arche de mots, d'amour et de Liberté.

Merci à André Chenet  et Christina Castello pour ces mots qui m'ont touchés

Les yeux clos je vois des plénitudes

les mouvements amoureux de l'univers

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie

Commenter cet article