lettre ouverte à Eric Dupont Morretti

Publié le 6 Juillet 2020

comment commencer une telle lettre

écrite sous le coup de l'amertume et de la déception

l'amertume ? 

oui bien sûr, même si je n'ai pas toujours été d'accord avec vous

j'ai toujours apprécier votre recul 

sur les idées toutes faites, la justice expéditive des réseaux sociaux ...

votre combat pour l'indépendance de la justice qui n'est rien d'autre qu'une réflexion sur nous et ce que nous nommons société ...

la déception ? 

De vous voir petit à petit prendre votre robe pour un costume de média

troquer l'appel aux consciences pour l'appel au coeur qu'il me semble vous avoir entendu combattre

dégoutté ? 

oui, ça fait bien longtemps que je le suis, devant toutes les injustices que nos gouvernements successifs accumulent en se réfugiant derrière une économie de marché qui s'effondre pour un virus 

du recul vous n'en avez plus

peut-on être juge et partie ? 

où bien alors votre démission prochaine sera un effet de manche  ?

destiné à mettre un coup de pieds dans la fourmilière ?

Quoiqu'il en soit votre nomination contribue à éroder  l'idée même de l'indépendance de la justice

pour peu que ce mot soit compatible avec démocratie

mais en acceptant ce poste 

vous prenez une lourde responsabilité

votre impact médiatique ne se retournera-t-il pas contre votre for intérieur ?

et celui de ceux qui cèdent aux idées sombres ?

en acceptant ce poste, il me semble que votre jugement d'homme s'est égaré

et que vous ouvrez toutes grandes les portes aux idées brunes contre lesquelles il n'y aura plus d'avocats !

Bon courage à vous

Serge

 

 

 

 

 

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Hors des sentiers battus, #humeur

Commenter cet article
A
Excellent, tu vois j'ai bien fait de venir :)
Je pense qu'il ne restera pas longtemps, il y aura un gros clash, assez gros peut-être pour être salutaire et je me trompe peut-être mais je pense qu'il n'a pas accepté le poste sans une petite idée derrière la tête. On verra...
Répondre