Música de domingo

Publié le 6 Juillet 2019

c'était début 1987, on venait de se prendre 33 jours de gel dans les gencives,la caisse d'intempéries avait coupé les vivres ...Dans mon petit appart de Veningue (Vénissieux), le dimanche matin, je descendais vite fait acheter deux croissants à la petite boulangerie en bas, pour remonter aussi vite fait, le café avait fini de passer ... 

je me posais devant la fenêtre avec café et croissants

Toi, Joao, je t'avais posé sur la platine...

Et comme par magie le soleil s'invitait à la maison

ta douce voix réchauffais mon vague à l'âme

tu te souviens ?

tu es resté longtemps le rituel du dimanche

Plus tard, j'ai eu la chance de te voir en concert au festival de jazz à Vienne

tu étais passé entre Etta James et les Blues Brothers ...

maintenant que tu viens de partir

je voulais juste t'amener les croissants du dimanche

car je sais que tu m'offriras toujours la chaleur, la vraie !

Adeus companheiro de idade

 

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues, #Vidéos, #musique

Commenter cet article
C
J'apprends cette triste nouvelle chez toi Serge, je suis sur une autre planète.
Très bel hommage, j'aime cette sélection et j'aime ce que tu nous livres de ton passé.
Moi aussi je suis fan de bossa nova, de lui ce que j'ai surtout apprécié dans mon jeune temps c'tétait son duo/trio compagnie de Stan Getz (qui est mon chouchou) et d'Astrud Gilberto. Oui ce rythme-là, comme les rythmes de nuestra Abya Yala sont des rythmes qui réchauffent le coeur et durablement. Ils sont intemporels, ils ne vieillissent pas, c'est ce qui fait leur force comme pour le jazz et le blues. Lui Joao passera à cette postérité, il sera une étoile toujours vive et c'est bien.
Merci pour ce bel article, besos para ti.
Répondre
H
Cet album, je l'ai tant écouté ...
c'est vrai que cette musique est intemporelle
besos
A
C'est sûr que les populations privilégiées dont nous faisons partie vont devoir apprendre à partager et que ça ne va pas se faire tout seul, au vu des réactions quand seulement quelques milliers de pauvres gens arrivent par "bateaux"...
Je plains les jeunes qui auront à vivre dans ce monde pollué aussi dans sa terre que dans les têtes.
Répondre
H
c'est vrai qu'il y a plus de boulot à faire dans les mentalités qu'ailleurs
A
Ton hommage est très beau, sûr que sa musique devait te réchauffer - le coeur au moins...
Après les températures qu'on vient de subir on imagine mal plus d'un mois de gel, dans qques années ton post sera un témoignage devant les futures générations qui ne pourront qu'imaginer ce qu'était un véritable hiver...
Répondre
H
d'après certains spécialistes, même si ça peut paraître paradoxal, le réchauffement climatique n'engendrera pas la fin des hivers dont certains plus rigoureux que d'autres
la météo n'étant pas une science exacte, on verra bien
ce qui est sur, c'est que la température moyenne augmente et que cela va engendrer des mouvements de population, de végétation et d'agricultures auxquels nous ne sommes pas prêts