l'effondrement ou l'entraide ?

Publié le 3 Novembre 2018

Une analyse, une réflexion que j'ai trouvé passionnante ...

 

 

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #hors des sentiers battus, #vidéo

Commenter cet article
C
C'est un débat intéressant en effet et qui nous interpelle tous. Pour vivre une sorte d'effondrement personnel, et de ce que j'en tire comme philosophie, je pense que la façon de s'en sortir, du moins d'une façon positive qui permet de réagir sainement à ce qui se passe, c'est l'acceptation. L'acceptation c'est la seule manière de dépasser une crise et si après cela on en vient à des idées d'entraide et de partage, là, je crois qu'il y a quelque chose à faire pour vivre mieux. Que ce soit l'effondrement d'une personne, d'un écosystème ou d'un pouvoir quelconque, ce qui est en jeu ce sont les conditions de vie.....et là il faut être fort pour s'adapter et il faut être créatif. Tu vois ça me parle ce thème quand j'y pense. Une autre réflexion que j'ai au quotidien, c'est que le navire prend bien l'eau, ne serait-ce que de voir comment les méga puissants se précipitent sur la chair qui n'est pas encore achevée et la pille sans vergogne. Cela me fait toujours penser à la puce qui se fait une orgie de sang avant de crever, parce qu'elle sait qu'elle va crever.
Répondre
H
L'acceptation est un mot que j'ai proscris de mon vocabulaire
A
Par rapport à la conclusion, il me semble que la réflexion doit être urgente et rapide sinon il sera trop tard. Passionnant tu as raison, je ne sais pas si tu as lu "Sapiens" mais ce que raconte Pablo Servigne est une géniale continuité au livre de Harari. (Je peux te passer le lien pour le lire sur le net)
Répondre
H
je ne l'ai pas lu
mais envois le lien puisqu'il y en a un ;-)