La fabrique du consentement version 2.0

Publié le 29 Juillet 2017

 

 

 

 

Mon pauvre Christophe

Comme je te plains

Je te sens tellement éloigné du bonheur

D’avoir les doigts collés par le gel

Aux barreaux d’une échelle un matin de janvier

Tellement frustré de ne pouvoir mettre sur ton épaule

Un rouleau de bitume de 42 kilos

Et de gravir 7 mètres sur cette même échelle sans le faire tomber

Tu pourrais aussi pour retrouver le sourire

Maroufler une feuille de bitume soudée au chalumeau

Quand les oiseaux se taisent parce qu’il fait trop chaud

Tu pourrais aussi t’éclater en conduisant un bus

Ou prendre ton pied comme beaucoup d’infirmières

Le font dans les hôpitaux

Mais je suis sûr que ce qui te manque le plus

C’est de partir loin de chez toi

De tout abandonner

Et d’être heureux d’être un esclave

Mais un esclave moderne

Et de vivre dans la clandestinité

Toi qui a tant de diplôme

Tu devrais te lancer dans la préparation de commande …

Alors moi qui suis artisan

Et ça me casse les couilles que tu me respectes plus que

Ceux qui en chient plus que moi

Parce que vois-tu Christophe

Les vacances ça fait longtemps que j’e n’ai pas pris

Mais si tu savais

Je n’ai pas de haine

Je suis simplement humain

Car la nature m’a doté d’un cœur et d’un cerveau

Je suis conscient que ton discours

Est celui d’un prisonnier

C’est pour cela que je te plains

Tu en es réduit à réciter une propagande

Caché derrière une plante verte

Tout un symbole

A quand la moralisation des médias de masse

Mais c’est un autre débat

Tes multiples patrons

Doivent être fier de toi

Ceci étant

J’aime beaucoup la couleur de ton écharpe

Une touche de noir te rendrait plus élégant

Mais c’est un avis personnel je te le concèdes

Et si je pars en vacances avec toi

Ce ne sera que trois jours

Faut pas que ça nous tourne la tête non plus

 

Je t’aime autant que tu me fais peur

 

 

 

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #propagande

Commenter cet article

Anne-Marie 03/08/2017 13:05

Là je dois reconnaître que tu as raison :-)

Anne-Marie 02/08/2017 15:01

Une saine lecture spécialement pour C. Barbier : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35264
https://www.youtube.com/watch?v=ubgStwPmF70

Hobo-Lullaby 02/08/2017 21:07

je crains que son cas soit désespéré, qu'il n'y ai plus rien à faire ...

Anne-Marie 30/07/2017 13:47

Ah, Barbier, ce moralisateur constipé et ridicule, m'insupporte depuis toujours. Il faudrait lui envoyer https://www.youtube.com/watch?v=tgAy-yAGwyI et lui conseiller de faire https://www.youtube.com/watch?v=BKPYbNgCPT4 et de prendre de longues, très longues vacances, ça nous reposera.

Hobo-Lullaby 30/07/2017 18:03

https://www.youtube.com/watch?v=mxvEjC28MJ8

;-)

fanfanchatblanc 30/07/2017 12:06

Ce type qui campe à C dans l'air et sur BFMTV me donne envie de gerber. Autant de condescendance à l'égard de tous l'on amené à se cacher derrière une plante verte pour éviter les boîtes de conserve que l'on a envie de lui envoyer à la tronche.
Bravo pour tes mots à son égard. Bisous

Hobo-Lullaby 30/07/2017 17:55

je ne connaissais pas la lapidation à coup de boites de conserves !
mais vu le personnage, ça donne envie !
bises

almanito 30/07/2017 08:26

Sait-on si la plante verte a survécu par la suite?

Comme toi: je l'aime bien quand on ne le voit ni ne l'entend :)

Hobo-Lullaby 30/07/2017 18:06

à moins qu'un aoûtien en colère ne lui ai fait bouffer ! :))

almanito 30/07/2017 18:02

Je pensais que c'était son haleine fétide qui avait eu raison de cette pauvre plante...:)

Hobo-Lullaby 30/07/2017 17:51

La plante n'a pas survécu
il ne l'a pas arrosée, il était en vacances ...

Bises