Ni marine ni Madonna

Publié le 10 Décembre 2015

Et des taches de vins bleus et des vomissures
Me lava, dispersant gouvernail et grappin.

 

Le bateau ivre - Arthur Rimbaud

Je m'appelle personne

 

Je n'ai pas de nom. Je m'appelle Personne.

Les riches ont l'or,

mes maigres mains creusent le rio.

Mes maigres mains creusent un sillon de mort.

 

J'ai enterré tant d'enfants que ma mémoire

est une encre sauvage.

 

Je n'ai plus de mains. Je n'ai plus d'âge.

J'ai la sagesse des grands arbres brisés par les Américains.

 

Je suis un Peau-Rouge. Jamais je ne marcherai

dans une file indienne.

 

J'ai très mal au cœur, au sexe, aux entrailles.

Je prie. Je suis Sioux.

Je prie. Je crois à la revanche.

Je suis celui qu'on ne peut pas tuer au cœur de la bataille.

 

André Laude

Rédigé par hobo-lullaby

Commenter cet article

caroleone 11/12/2015 19:31

Oui, je suis d'accord avec toi.
L'offre est trop médiocre de toute façon, on pourrait quand même prétendre à des programmes de qualité mince après tout ça. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour.
Je suis celui que l'on ne peut pas tuer au coeur de la bataille......ça, c'est bien, une belle arme pour la riposte. L'arme du poète et non larme de poète. La poésie c'est la force, c'est la lumière qui éclaire les chemins.

Bisouxx

caro

Hobo-Lullaby 13/12/2015 01:46

Ni dieu Ni maître tout simplement ...
La faucutrie et la soumission sont les subtils enfants de la haine et la peur
Un terreau bien arrosé par la propagande merdiatique soumise aux puissants et hop, adieu l'esprit critique adieu la révolte.
Etat d'urgence et élection, piège à con !