les reliefs du plat pays

Publié le 20 Novembre 2015

Ballade pour Anne-Marie

La ville s’est endormie

Le ciel ne brule plus

Te souviens-tu mon jacques

Nous aimions le bâton

Ça revigore l’âme

Rend triste les lumignons

Te souviens-tu grand Jacques

Quand nous n’avions pas peur

Vendions à la sauvette

Quelques bras d’honneurs

Sur les parvis en fuite

Nous agrippions les brettelles du printemps

Complices aux défroqués

Tu parfumais l’amour

Pour les oiseaux perdus

Et offrais toutes tes dents

A notre liberté

Hobo-Lullaby

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #poèsie, #musique

Commenter cet article

caroleone 22/11/2015 13:21

Vendre à la sauvette des bras d'honneurs...j'adore. Ainsi que les images qui émanent de ton poème et les belles paroles de Brel, c'est vrai que c'était un grand auteur.
Bisoux

caro

Hobo-Lullaby 22/11/2015 18:40

Brel c'est comme la pommade, le garder soigneusement et le ressortir quand les muscles commencent à tirer

Bisouxx

Serge

fanfanchatblanc 21/11/2015 19:08

Merci Serge... qu'il m'est doux de l'entendre encore... et encore...
Bisous

Hobo-Lullaby 22/11/2015 18:37

C'est vrai qu'on ne s'en lasse pas

Bisous

Anne-Marie 21/11/2015 15:48

MERCI, du baume au coeur en ces temps troublés.
Cet après-midi, quelques flocons au milieu des gouttes d'eau, cette chanson de Brel bientôt d'actualité ? https://www.youtube.com/watch?v=2c_ParH88Ws

Hobo-Lullaby 22/11/2015 18:36

Les premiers flocons ont aussi fait leur apparition sur les hauteurs entre Lyon et Saint Etienne. L'hiver pointe le bout de son nez, à Liège comme ailleurs.