Vive la banqueroute !

Publié le 12 Février 2014

Pour sortir de l'impasse, un État endetté est sommé de choisir entre tenir ses engagements financiers envers ses créanciers impliquant des programmes d'austérité ou honorer ses obligations politiques à l'égard de ses citoyens, notamment en leur assurant le bon fonctionnement du service public.

Face à la situation actuelle, les États se rangeront-ils aux côtés des riches ou du peuple ?

Au cours de cet entretien, François Ruffin - journaliste indépendant et auteur du livre Vive la banqueroute ! (Fakir éditions) – énonce différents cas dans l'histoire de France où les dirigeants du pays alors hautement endetté tranchèrent en faveur du peuple ...

 

 

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #banksters

Commenter cet article
B
Je viens de lire votre post concernant la presse libre qui est attaquée et l'histoire de celui qui est menacé de cinq ans de prison - Je crois que nous sommes tous d'accord pour dire que les médias officiels nous cachent beaucoup , nous sommes consciencieusement désinformès ce qui permet à la haute finance en cheville avec les politiques de continuer à ravager le pays ! permettez moi de dire qu'à l'avenir nous devrions demander " un Audit de la Dette " ce qui est demandé par la Grèce , mon billet de ce jour le réclame et sans juger ni critiquer qui que ce soit , nous devrions nous appliquer , tous et toutes , à réclamer cet Audit - cela peut-être nous éviterait le pire qui se profile - Bonne continuation à tous et toutes - amicalement :-)
Répondre
H
Il y a tant de choses que nous devrions réclamer !
C
Bonjour Serge,<br /> <br /> C'est déjà bien d'entendre un autre son de cloche mais il faudrait faire la grève de la TV ou du moins de certaines émissions des médias carpettes.<br /> Merci pour ceci.<br /> <br /> Bises<br /> <br /> caro
Répondre
H
Bonsoir Caro<br /> <br /> Je viens de répondre à Anne -Marie sur les médias de masse, mais &quot;médias carpettes&quot; serait plus approprié tu as raison !<br /> <br /> Bisoux<br /> <br /> Serge
A
J'avais lu l'article dans Fakir. Et dire qu'on essaye de nous faire croire qu'il n'y a pas d'alternative au remboursement de la dette !
Répondre
H
Bonsoir Anne-Marie<br /> <br /> Et surtout qu'on essaye de nous faire croire que les journalistes des médias de masses sont indépendants !<br /> <br /> Bises<br /> <br /> Serge