Sunday Music

Publié le 15 Décembre 2013

Que diriez vous d'une promenade en roulotte sur les sentiers rocailleux d'Irlande ...

Le gitan dépeigné

Il y avait trois gitans, qui sont venus à notre porte
courageux et audacieux
un chantait bas et l'autre haut
et l'autre chantait comme un gitan dépeigné

et madame a monté les escalier
et s'est mis un robe de cuir
on écouta un cri à la porte
"Elle est allé avec un gitans dépeigné"

Tard la nuit retourna le comte
et demanda où était son épouse
le servant lui répondit
"Elle est partit avec un gitan dépeigné"

"Selle-moi mon cheval blanc comme la neige
puisque mon grand cheval n'est pas assez rapide
et vais chercher mon épouse, jusqu'à ce que je la trouve
Elle est partit avec un gitan dépeigné"

Il est allé sur son cheval à l'est et à l'ouest
au nord et au sud
jusqu'à ce qu'il arrive dans une vaste plaine
là il a repéré son épouse

"Comment est-ce que tu a pu abandonner ton lit de plume d'oie?
avec les couvertures si magnifiquement décorés
Comment as tu pu abandonner ton époux á peine marié?
pour un gitan dépeigné?"

"Que m'importe mon lit de plume d'oie
avec les couvertures si magnifiquement décorés
Cette nuit je serai sur une vaste plaine
dans les bras d'un gitan dépeigné"

"Comment as tu pu abandonner ta maison et tes terres?
Comment as tu pu abandonner ton or?
Comment as tu pu abandonner ton époux á peine marié
pour un gitan dépeigné?"

"Que m'importe ma maison et mes terres?
Que m'importe l'or?
Je préfère un baiser des lèvres jaunes d'un gitan
Je suis partie avec un gitan dépeigné"

Je suis partie avec un gitan dépeigné

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Commenter cet article
C
Bonjour Serge,<br /> <br /> Je comprends mieux ton commentaire d'hier.....c'est marrant !!<br /> J'adore la musique que tu as choisie, elle est superbe ainsi que les images qui composent les vidéos (les roulottes dans la dernières sont funs)<br /> ça nous donne un petit air de liberté.<br /> J'avais bien le style à partir avec un gitan dépeigné......mais mon père arrêtait mes potes hippies dépeignés et chevelus au portail : interdiction d'entrer (sans blague).....qui sait, serais-je encore en train de vadrouiller à l'heure qu'il est. Mais bon, la vie prend souvent des tournants imprévus, faut faire avec.<br /> <br /> Bisous et merci pour ces belles découvertes échevelées<br /> <br /> caro
Répondre
H
Bonsoir Caro<br /> <br /> La communauté des Travelers Irlandais connait là bas les même problèmes que nos gitans. Cette musique, c'était un peu pour les saluer, car tu as raison, ils connaissent le vrai sens de la Liberté, avec ou sans peigne.<br /> <br /> Bisoux<br /> <br /> Serge
F
Bonjour Serge,<br /> Quelle formidable immersion dans le monde des voyageurs d'Irlande... des images d'époque qui m'ont émue et un &quot;gitan dépeigné&quot; séduisant qui m'a fait rêver.<br /> Pour la petite histoire : j'avais un père qui rêvait de vivre comme les gens du voyage.. la maladie précoce je pense l'a empêché de mettre en oeuvre son rêve.. j'en ai gardé quelque nostalgie quand il me racontait son rêve...c'est peut-être ce qui m'a dissuadée de devenir propriétaire.. histoire de croire que je peux faire ma valise quand je veux...<br /> Merci Serge pour cette découverte fort plaisante. Bisous et bon dimanche
Répondre
H
Bonsoir Fanfan<br /> <br /> Les vagabonds ne font ils pas rêver tout simplement parce qu'ils sont libres ?<br /> <br /> Merci de ta fidèlité<br /> <br /> Bisoux<br /> <br /> Serge