Publié le 29 Juillet 2016

John Dee Holeman 

ouvrier du bâtiment devenu chanteur guitariste et Blueseman 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues, #musique

Publié le 10 Juillet 2016

 

 

Quand une rappeuse Franco-Chilienne ( Ana tijoux) rencontre une rappeuse Anglo-Palestinienne (Shadia Mansour), elles sont le Sud !

 

 

 

 

 

 

NOUS SOMMES DU SUD

 

Vous nous dites que nous devrions nous asseoir

Mais les idées ne peuvent que nous élever

Marcher, manifester, ne pas se rendre ne pas battre en retraite

Voir, apprendre comme une éponge absorbe

Personne n’est de trop, tous ceux qui manquent, tous ceux qui viennent en plus

Tout pour tous, tous pour nous

Nous rêvons fort que l'empire peut tomber

 Nous crions à haute voix, il n'y a pas d'autre remède

Ceci n’est pas une utopie, c'est la joyeuse danse de rébellion

Des laissés pour compte, cette danse est la tienne et la mienne

Levons-nous pour dire « trop c’est trop »

Ni l'Afrique ou l'Amérique latine sont à vendre

Avec de la boue, avec un casque, avec un crayon, le tambour du fiasco

Pour provoquer un séisme social dans cette flaque

Tous les silencieux (tous)

Tous les négligés (tous)

Tous les invisibles (tous)

Tous, Tous

Tous, Tous

Nigeria, Bolivie, Chili, Angola, Puerto Rico et en Tunisie

Algérie, le Venezuela, le Guatemala, le Nicaragua, le Mozambique

Costa Rica, Cameroun, Congo, Cuba, la Somalie, le Mexique

République dominicaine, la Tanzanie

Partez Yankees d'Amérique latine

Français, anglais et néerlandais

Je veux de vous une Palestine libre

Donne - moi, donne - moi, donne - moi le micro et chante (shadia Mansour)

Le chant est la mère des langues du monde

Il tient notre existence et il tient notre racine à une plus grande Syrie, en Afrique et en Amérique latine

Je suis avec ANITA Tijoux

Je me tiens avec ceux qui souffrent, non pas avec ceux qui prétendent

Je suis avec la culture, la résistance

Je pardonne et pardonne et pardonne et ma banque a déclaré faillite

Au jour de la connaissance, la situation devait être "soigné" mais la situation devait être dissuadée

Si vous pouvez libérer les colonies, beaucoup de mains serreront la vôtre, mille "K" mille "R"

La maison des armes doit être détruite

Revenons à la réalité

Tous les silencieux (tous)

Tous les négligés (tous)

Tous les invisibles (tous)

Tous, Tous

Tous, Tous

Le pillage, l’humiliation, la colonisation, Matias Catrileo, Wallmapu

Mille fois nous surmonterons, du ciel à la terre, et de la terre au ciel

Allez, sautons

White Horse, rentre au village, nous n’avons pas peur

Nous avons la vie et le feu, le feu dans nos mains, le feu à nos yeux

Nous avons tant de vie, et de la force à la couleur rouge

L'enfant (divin) Mary ne veut pas votre punition, elle va libérer le sol palestinien

Nous sommes Africains, latino - Américains, nous sommes au sud et nous nous joignons nos mains

Tous les silencieux (tous)

Tous les négligés (tous)

Tous les invisibles (tous)

Tous, Tous

Tous, Tous

Voir les commentaires

Publié le 7 Juin 2016

 

 

Cher Raphael

 

Qui l’est bon de vous entendre dans le matin brumeux

Pris entre la montre et l’embouteillage

A cette heure ou s’épanouissent les cerveaux

Délaissant le désuet prolétaire pour

Sourire à l’anamorphose du citoyen concerné

Qu’il est bon de vous entendre vous interroger à notre place

Sur le sens à donner à l’actualité

Qu’il est bon de vous entendre déclamer

L’implacable citation qui fait mouche

Comme un horoscope fait sourire

Je me surprends même parfois à m’esbaudir

Devant votre capacité à nous ramener dans le droit chemin

De la pensée unique que vous nommée universelle

J’ai enfin pu grâce à vous démasquer ces traitres que sont

Les abstentionnistes, les grévistes, les cégétistes et autres communistes d’un autre temps,

Mais aussi les Mélenchon, Ken Loach et consorts …

Grâce vous soit rendue de nous ouvrir les yeux

Mieux que ne le font les Cohn-bendit, sotto ou Elkabbach

Irréductibles besogneux du buzz qui ne méritent pas le salaire

Qu’ils extorquent au patron que vous avez en commun

Car il n’est point de doute que vous portez plus haut que quiconque

Les vraies valeurs que l’on retrouve chez le grand philosophe Francis Bouygues

« La soumission restera-t-elle exempte de réflexion ? »  se questionnait-il

Mais vous nous enseignez cher Raphael, que, comme disait Camus dans l’homme révolté :

« L'art est une exigence d'impossible mise en forme. »

Laissons les entarteurs à Bernard-Henry Levy …

Et laissez le simple étancheur que je suis vous adresser sa fraternelle philosophie

Hobo-Lullaby

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié le 1 Mai 2016

Le "vivre ensemble" que nous imposent ceux qui veulent diviser pour mieux régner me travaille le transit intestinal

Mais le vrai partage et la vrai solidarité me donne le rythme ...

Voir les commentaires

Publié le 26 Avril 2016

 

 

Le vin de tes veines

 

le vin de tes veines

éblouit ma sieste

À ton premier geste

la terre tourne dans mon sang

Je te couvre d’un amour agreste

grand comme un champ de céréales

où en vain des armées nocturnes

tirent des rafales

sans jamais blesser ton visage

qui est une étoile pure bercée par les vents du sud.

 

 

André Laude (1936-1995) – Un temps à s’ouvrir les veines (1979)

 

 

 

Voir les commentaires