Publié le 26 Mars 2017

Avec une bise à Christian

 

 

quand y en a marre, y a les Fatals Picards !

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié le 12 Mars 2017

 

 

 

 

 

 

 

Spanish Bombs (Bombes Espagnoles)

Spanish songs in Andalucia
Chansons espagnoles en Andalousie
The shooting sites in the days of ‘39
Les lieux de fusillades aux jours de 1939
Oh, please leave the vendanna open,
Oh, s'il te plait laisse la vendanna ouverte
Frederico Lorca is dead and gone
Frederico Lorca est mort et enterré
Bullet holes in the cemetery walls
Trous de balles dans les murs du cimetière
The black cars of the guardia civil
Les voitures noires de la garde civile
Spanish bombs on the Costa Rica
Bombes espagnoles au Costa Rica
I'm flying in on a D. C. 10 tonight
Je m'envole sur un D. C. 10 ce soir

[Refrain]
[Refrain]
Spanish bombs, yo t'quierro y finito
Bombes espagnoles, je t'aime et c'est fini
Yo te querda, oh mi corazon
Je t'ai trouvé, oh mon coeur
Spanish bombs, yo te quierro y finito
Bombes espagnoles, je t'aime et c'est fini
Yo te querda, oh mi corazon
Je t'ai trouvé, oh mon coeur

Spanish weeks in my disco casino
Semaines espagnoles dans mon casino disco
The freedom fighters died upon the hill
Ceux qui se battent pour la liberté sont morts sur la colline
They sang the red flag, they wore the black one
Ils ont chanté le drapeau rouge, ils ont porté le noir
But after they died it was mockingbird hill
Mais après qu'ils meurent c'était la colline du moqueur
Back home the buses went up in flashes
De retour à la maison les bus sont montés en éclats
The Irish tombs was drenched in blood
Les tombeaux irlandais ont été trempés dans le sang
Spanish bombs shatter the hotels
Les bombes espagnoles fracassent les hôtels
My senorita's rose was nipped in the bud
La rose de ma demoiselle a été étouffée dans l'oeuf

[Refrain]
[Refrain]

The hillsides ring with " free the people "
Les collines résonnent de "libérez les gens"
Or can I hear the echo from the days of '39 ?
Où je peut entendre l'écho des jours de 1939
With trenches full of poets
Avec les tranchées pleines de poètes
The ragged army fixing bayonets to fight to other line
L'armée déguenillée fixant les baïonettes pour lutter contre l'adversaire
Spanish bombs rock the province
Les bombes espagnoles secouent la province
I'm hearing music from another time
J'entend une musique d'un autre temps
Spanish bombs on the Costa Brava
Les bombes espagnoles sur la Costa Brava
I'm flying in on a D. C. 10 tonight
Je m'envole sur un D. C. 10 ce soir

Spanish bombs in Andalucia
Bombes espagnoles en Andalousie
Mandolina, oh mi corazon
Mandolina, oh mon coeur
Spanish bombs in Granada
Bombes espagnoles a Grenade
Mandolina, oh mi corazon
Mandolina, oh mon coeur


source : la coccinelle

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #musique

Publié le 29 Janvier 2017

petit détour du coté du punk Chilien ...

 

 

 

Je ne peux pas m’habituer

à être surveillé nuit et jour

à mettre un cadenas à chaque mot

que je veux prononcer

 

Je ne peux pas m’habituer

à toute cette propagande

insidieuse et effrénée

à avoir les mains propres

et mon nom lié à rien

de tout cela.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié le 22 Janvier 2017

 

Sacar la voz

 

Respirer pour libérer la voix

s'envoler plus vite que l'aigle

respirer la splendeur du futur

plus encore que le faire ensemble

libérer de toutes les pudeur

ne plus sentir l'oppression

respirer pour libérer la voix

 

Débarrassez-vous de toute modestie,
Prenez les rênes,
Sans concession à l'opresseur
Marcher debout sans crainte,
Respirez et élevez la voix.
 
 
Anita Tijoux

Voir les commentaires

Publié le 20 Janvier 2017

Soutien aux condamné-e-s du D.A.L. 33

Procès en appel des militant-e-s du Droit Au Logement de Gironde (D.A.L 33) 
Jeudi 26 janvier 2017 
14h 
Cours d’Appel de Bordeaux - Place de La République - Salle D

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié le 25 Décembre 2016

 

 

Dessine du bout de tes ailes la cime des arbres

Soit comme la rose bleue

Devient vertigineuse sur les grands champs de blé

Ne laisse pas l’assourdissante absence alourdir l’horizon

Offre ton doux sourire à la brume accroupie dans la combe

Troque ton esprit pour des plumes de buse

Laisse tes tendres lèvres estourbir les vents

Ton parfum et ton rire affranchir les étoiles

Libre comme le ruisseau qui coule dans nos rêves

Je défie les falaises comme un puma blessé

Dans ce triste roulis où tu viens où je vais

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par hobo-lullaby

Publié dans #Blues, #poèsie